+33 5 49 74 19 18

Un Peu D'Histoire...

Bienvenue !

Le Château :

Le château de Chantemerle a été construit pendant la « Restauration » entre 1815 et 1830. C'est une propriété privée, visible de la route reliant les communes de Chantemerle et du Breuil Barret. Cette grande demeure présente des caractères communs aux constructions de cette époque, associant l'austérité à un vocabulaire plus éclectique. Ici, la forme utilisée pour les fenêtres des combles est fréquemment employée alors que la tour carrée, réplique des donjons médiévaux, est beaucoup plus originale mais reste dans l'esprit du 19ème siècle.
Le château de Chantemerle aurait succédé à une maison forte entourée de douves construite au lieu-dit « Le Petit Château », distant de quelques centaines de mètres.

Construit par le duc de Beauvilliers, le château passa par voie de succession à la famille Choiseul d'Harcourt à qui on doit l'élégante chapelle de Chantemerle. Par la suite, les descendants furent successivement : la Comtesse d'Hinnisdal, le Comte Bernard d' Avaray, le Comte des Moutiers, Mme de Laage de Meux et depuis 1995 Mme Lelièvre.

Le château ne fut qu'un rendez-vous de chasse ; il n'a jamais été habité régulièrement par ses propriétaires. Le prince de Chalais (19ème siècle), gendre du duc de Beauvilliers, venait fréquemment visiter ce domaine qu'il avait eu en héritage. Pour faciliter les chasses qu'il organisait dans la forêt, où les derniers loups disparurent vers 1880, il fit percer la longue allée qui, de part en part, traverse les grands bois. C'est seulement pendant l'occupation que des réfugiés s'y sont installés durablement.

Le château, d'un plan rectangulaire, est d'une grande simplicité. Couvert d'ardoise, l'ensemble s'élève sur deux étages carrés et un comble à surcroît. Ce dernier niveau est éclairé par de petites ouvertures rectangulaires placées sous la bordure du toit et par des lucarnes percées dans le versant. La façade est rythmée par cinq travées. La travée centrale est mise en valeur : elle est traitée à la manière d'un pignon venant interrompre la bordure du toit.

Aujourd'hui, afin de raviver son histoire, le château a été entièrement rénové pour vous procurer tranquillité et confort.

La chapelle :
La chapelle, composante du domaine de Chantemerle, véritable merveille artistique est fort bien conservée. La magnificence de la construction laisse à penser que c'est le chagrin et le désir de commémorer son épouse qui ont inspiré le prince. En souvenir d'une duchesse trop tôt enlevée à l'affection de son époux. L'intérieur frappe le visiteur qui y pénètre pour la première fois et retient le regard même le plus profane.

Les légendes de la Forêt :
Telle la forêt de Brocéliande que hantait Merlin l'Enchanteur, la forêt de Chantemerle est riche de légendes. Parmi les plus importantes, signalons celle du cavalier sans tête, du trésor de la fontaine de la forêt et de la Blanche Biche. Cette dernière est une variante de la vieille légende poitevine.

La Chapelle
L'entrée de la chapelle
Les autres batiments